Chroniques poétiques

à lire sur le site
Alix Lerman Enriquez

Les chroniques poétiques d’Alix Lerman Enriquez

Arbres d’hiver

C’était par une froide journée d’hiver. Je me promenais le long des arbres dénudés boulevard de la Victoire : candélabres d’ébène, hauts platanes rangés en file indienne, comme une succession de fantômes de bois sombre.

Ces grands arbres noueux s’imprimaient en filigrane dans le ciel blanc laiteux, ciel cendré de décembre qui s’orne d’or à l’approche du crépuscule, s’ombre parfois de pourpre comme une robe d’apparat qu’ils troqueraient la nuit pour une cape de bure noire.

Encore en chemin, je continuais de longer cette rangée d’arbres nus, d’arbres taiseux, saupoudrés de soleil et de neige par endroits, comme de la ouate de nacre et de sucre cristallisé sur leurs branches étendues. Branches d’arbres ouvertes en croix, recueillant le suc mauve du ciel à l’approche du soir. Son vin noir et sa lie rouge coulaient à flots sur mes mains, implorant que tombent la nuit et sa lune de soie encore tremblante.

« Lune d’hiver, comme une pièce d’or décalquée sur la toile bleue tissée de mon ciel de suie, je te tiens dans mes mains comme le trophée de ma nuit ! »

Lire les autres chroniques

>NostalgieÀ bord du bus 15>

Retour au sommaire

Contacter Alix Lerman Enriquez :

> haut de page